Accueil / Nouveautés / Quand le colonel ne sera plus président

Quand le colonel ne sera plus président

13.00

Il est l’auteur d’une pièce de théâtre intitulée L’Afrique dans la main du diable, parue aux éditions de la lune, janvier 2007. Apprenti linguiste, Nadjloudine ABDELFATAH travaille sur le shikomori.

Format : Broché
Nb de pages : 130 pages

Poids : 175 g
Dimensions : 14cm X 20cm
Date de parution : 20/11/2007

ISBN : 978-2-916904-06-1

EAN : 9782916904061

Catégories : ,

Description

Quel a été le sort de la République du Bonhomme sous le pouvoir du colonel Wakana Mazul ? Un vieillard retrace cette vie atroce du peuple et dévoile toutes les faces de ce pouvoir soutenu par les armes et la sorcellerie. Se situant entre le conte et la chronique, ce roman est une satire du régime militaire, et au-delà, une peinture du pouvoir politique en Afrique.

Extrait:

A présent, la lune est presque au milieu de son parcours, autour d’elle des étoiles qui luisent très fort : demain, ce  sera un jour très agréable. C’est cela que nous disaient nos aïeuls lorsqu’on s’asseyait autour d’eux – comme vous autour de moi maintenant – et que le ciel était parsemé d’étoiles. Nos aïeuls nous contaient des histoires qui avaient une valeur traditionnelle : des contes, des épopées, des fables… Des contes, des épopées, des fables que leur avaient racontés ceux qui les avaient précédés sur terre.

Tout grand événement et tout fait exceptionnel sont dits « faits historiques ». les faits historiques doivent être racontés pour éviter que des noms disparaissent des mémoires, que les grands événements qui jalonnent la vie de notre peuple soient ignorés par les générations successives. Chaque tribu a ses manières de transmettre le savoir ; chez les Ewe[1]par exemple, c’est le Boconon[2] qui initie et passe le flambeau.

Tout enfant de l’Afrique doit connaître le nom des grands héros comme Massim[3], Soundjata Keita et beaucoup d’autres. Sous cette belle lune, je vais vous raconter l’histoire de Wakana Mazul, président-soldat d’un pays appelé la République du Bonhomme. Wakana Mazul ne fut pas un héros ; toutefois, son histoire est pleine d’exceptions, vous allez le découvrir. Donc, c’est une histoire que vous devrez raconter après à vos enfants et que vos enfants devront raconter à leurs enfants… C’est un fait historique, une histoire qui ne devra jamais être oubliée.

[1] Ethnie du sud Togo

[2] Chef traditionnel qui dirige l’Ekpesoso « fête de la Pierre sacrée ».

[3] Héros national comorien qui s’était opposé aux Français.