Accueil / Nouveautés / Mkaya Bacar la sage-femme au cœur d’or

Mkaya Bacar la sage-femme au cœur d’or

15.00

Mariama ABDALLAH est née à Moroni le 3 juin 1978. Elle est diplômée d’Histoire, à  l’université Paris 8. Mariama est mère de quatre enfants. Elle est engagée dans l’action humanitaire et cofondatrice de l’association Sans-fil solidarité France et initiatrice de l’aide anti-Covid à Moroni.

Format : Broché
Nb de pages : 142 pages
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution : 10/01/2022
ISBN : 978-2-916904-27-6
EAN : 9782916904276

UGS : woo-cap Catégories : ,

Description

Sage-femme d’état de son état, Madame Mkaya, paix à son âme, eut un parcours professionnel extraordinaire. Mariama Abdallah Mhadji, sa fille aînée, vivait en parfaite symbiose avec sa mère. Dans le présent ouvrage, c’est un vibrant hommage qu’elle rend à sa génitrice. De guerre lasse, cette
dernière avait exercé sa profession de sage-femme, au profit des parturientes et des patientes tout court, les plus démunies. Nombreuses sont les sages-femmes qui aiment leur métier et qui se font remarquer dans leur engagement à servir la cause des femmes souffrant souvent de manque de conditions pour parvenir à terme de leur grossesse. À contrario, rares sont les professionnelles de ce noble métier qui, sciemment et volontairement, débordent de leurs prérogatives prescrites
normativement, pour satisfaire aux besoins de n’importe laquelle de leur cliente, dans un réel besoin. Vous ne serez pas trop surpris, si je classais en tête de liste, notre Maman Mariama, dont les capacités à diversifier, à agencer, à prioriser ses prestations, n’avaient d’égales que sa détermination et sa volonté de ne faire que du bien, autour d’elle.
Sa fille ainée, Mariama Abdallah Mhadji, dans cet exercice qu’elle a volontairement engagé, pour honorer la mémoire de sa mère, ne tarit pas d’éloges à celle qui l’a mise au monde et qui, contre vents et marées, se consacrait à faire jaillir la lumière en voie d’extinction d’un nourrisson. Par la même occasion, la vie de la mère est épargnée. Cette histoire présente une facette aussi poignante que déconcertante. Avec des propos aussi sobres que pleines d’humilité, Mariama décrit les échecs
et l’impuissance de Madame Mkaya, face à la fatalité : des nouveau-nés meurent dans ses bras, faute d’avoir bénéficié de mesures préventives adéquates. Des moments spécifiquement lourds, ont également fait partie du parcours de Maman Mariama : être témoin de la disparition précoce de son fils de deux ans et revivre la même peine, quelques années plus tard, avec le décès subit d’un autre fils, dans un accident de moto, en pleine fleur de l’âge.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mkaya Bacar la sage-femme au cœur d’or”