Accueil / Nouveautés / La dualité de ma vie de Muhafidh

La dualité de ma vie de Muhafidh

12.00

Témoin oculaire de tous les épisodes marquant de notre histoire récente, Saïd Issilam Muhafidh nous livre à travers son histoire, le parcours d’un orphelin, d’un enfant adopté, d’un haut gradé des forces de l’ordre et du premier gouverneur de la grande île des Comores indépendantes.

Format : Broché
Nb de pages : 102 pages
Poids : 145 g
Dimensions : 14 cm X 21 cm
Date de parution : La dualité de ma vie
ISBN : 978-2-916904-81-1
EAN : 9782916904481

Catégories : ,

Description

Il n’est pas aisé de raconter la vie d’un parent et à fortiori, son propre père, sans être versé dans une certaine subjectivité. Comme il n’est pas non plus facile pour une journaliste passionnée d’écriture comme moi, de laisser passer une pareille opportunité sans laisser ses empreintes.

Ceux qui ont côtoyé Muhafidhpeuvent témoigner avec moi, ses différentes qualités qui, malgré un parcours honorable, a toujours fait preuve d’humilité et d’ouverture d’esprit. Homme dévoué à sa famille, Muhafidh n’a jamais oublié d’où il venait, encore moins, celles et ceux qui ont contribué à son ascension sociale.

Très reconnaissant de l’amour et du soutien de son entourage, il ne lésinait pas sur les moyens pour marquer sa gratitude à chaque fois que cela était nécessaire.  C’est ainsi qu’en guise de récompense, il organisa cinq voyages à la Mecque au bénéfice de ses parents adoptifs et autres proches, pour l’accomplissement du Hajj (5ème pilier de l’islam)[1].

D’une posture moderne, comparé aux hommes de sa génération, Saïd Issilam est un érudit en science islamique, pour avoir été des années durant, un des fidèles élèves de l’ancien Mufti, Said Mohamed Abderemane.

Soilihiste convaincu, Muhafidhne peut pas passer une heure de temps de conversation politique sans citer le régime du feu Président Ali Soilihi qui reste à jamais, son modèle, au point de résister à la vie politique depuis la fin de son règne. En effet, il n’a exercé que dans des projets et dans des travaux libéraux.

Loulou Saïd Issilam

[1] Muhafidh a accompli lui-même, trois fois le pèlerinage