Saïd Issilam Muhafidh

Spread the love

Saïd Issilam est un ancien gendarme à l’époque coloniale et sous le régime d’Ali Soilihi avant d’être nommé Muhafidh (Gouverneur) de Ngazidja. À la chute du régime, il fut emprisonné pendant quelques mois. À sa libération, il effectue plusieurs boulots avant de se convertir en huissier de justice. Aujourd’hui à la retraite, il jouit d’un statut de Grand notable et mène une vie paisible auprès des siens.

La dualité de ma vie

Il n’est pas aisé de raconter la vie d’un parent et à fortiori, son propre père, sans être versé dans une certaine subjectivité. Comme il n’est pas non plus facile pour une journaliste passionnée d’écriture comme moi, de laisser passer une pareille opportunité sans laisser ses empreintes.

Ceux qui ont côtoyé Muhafidhpeuvent témoigner avec moi, ses différentes qualités qui, malgré un parcours honorable, a toujours fait preuve d’humilité et d’ouverture d’esprit. Homme dévoué à sa famille, Muhafidh n’a jamais oublié d’où il venait, encore moins, celles et ceux qui ont contribué à son ascension sociale.