Abdourahmane Saïd Bakari

Spread the love

Abdourahamane SAÏD BAKARI est né à Ikoni (Union des Comores). Il a effectué ses études supérieures en ex-URSS. Aujourd’hui, il est un haut fonctionnaire au ministère des Affaires Étrangères, aux Comores.

Polyglotte il parle et écrit le français, l’arabe et le russe. Abdourahamane SAÏD BAKARI est auteur d’un  recueil de poésie publié aux Éditions Kalamu des îles.

Cœur qui pleure, un recueil de poésie d'abdourahamane Saïd Bacar

Cœur qui pleure contient les poèmes écrits entre 17 et 26 ans, de 1979 et 1986. A peine âgé de 17 ans,  Abdourahmane Saïd Bakari est contraint à l’exil, non pas pour fuir son pays mais pour y suivre ses études supérieures, en Russie (Ex-Union soviétique) loin de ses parents, (l’orphelin,  à celui qui perd sa mère, La vie devient immobile), de cette ville qu’il aime tant (Mon Iconi, Je t’aime et je te salue mon Iconi), de ce pays aux parfums enivrants, (Les îles de parfum, Terre libre au milieu de la mer, Ô Toi pays sans frontière)…Le titre et les poèmes sont à l’image du poète.

Cœur qui pleure est un hymne à la vie (Nour-El Ayne, tu étais le clair de lune,  de mon cœur en désarroi), à l’amour (Je t’offrirai mon cœur, j’aimerais t’accueillir un millier d’étoiles pour t’en faire un collier), à la liberté (L’oiseau libre, comme tu es heureux oiseau libre…)

Cœur qui pleure est une exposition de soi : Abdourahmane Saïd Bakari assume non sans détour son statut de poète en plein questionnement, dans une poésie  convoquant les éléments de la nature dans un double mouvement contemplatif et réflexif.