Fatima Boyer

Spread the love

Fatima Boyer est la présidente du Collectif du patrimoine des Comores. En France où elle vit, elle mène plusieurs actions en faveur de la culture et notamment du patrimoine des Comores. Pour cela, Madame Le Ministre de la Culture, à Paris, l’a élevée, en 2017, auGrade de Chevalier des Arts et des Lettres. Elle est aussi membre de l’Ordre de l’Étoile de Mohéli. Elle est la première récipiendaire de “la Médaille Nour de Mutsamudu” Cette reconnaissance lui a été décernée en juin 2022. Sur la route de l’espérance est son premier livre.

Ce roman est le témoignage de Raïcha, jeune révolutionnaire hésitante à s’engager totalement dans la nouvelle politique socialiste du 3 août 1975, période post indépendance pour contribuer à l’amélioration du statut et au bien-être des femmes aux Comores.

Originaire de Ndzuani, Raïsha était issue d’une famille modeste de douze enfants. Son père, ancien comptable à la direction des services des travaux publiques à Mutsamudu, avait été affecté pendant une année à Moroni où son cousin germain, Mkusudiwa de Ngazidja, le convainquit de l’importance de la scolarisation des filles.

En 1960, la situation des filles anjouanaises non scolarisées a changé grâce à son intervention. Après le décès de son grand-père paternel, Raïsha fut la troisième des filles à être scolarisée à l’école. Les jeunes sœurs n’auraient plus besoin à se cacher pour fréquenter les bancs de l’école comme ce fut le cas de Mtukufu, leur grande sœur.